Référent handicap

Référent handicap

Acteur clé de la politique de l’entreprise, le référent handicap est obligatoire dans les organisations de plus de 250 salariés. Son objectif ? Faciliter l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap au sein de l’établissement. Mais alors, quelles sont les missions exactes du référent handicap ? Comment accompagne-t-il l’entreprise dans son bon fonctionnement ? Et surtout, comment choisir le référent handicap à qui faire confiance pour mener à bien ce rôle central ?

Picto 13

Qu’est-ce qu’un référent handicap ?

Le référent handicap est une personne ressource de l’établissement : il intervient afin de véritablement faciliter la mise en œuvre de la politique handicap souhaitée par la Direction et les Instances représentatives du personnel. Au sein de l’entreprise, le référent handicap joue un rôle fondamental, car il est chargé de mettre en œuvre toute la politique handicap, permettant ainsi de favoriser le recrutement, l’insertion et l’accompagnement des personnes handicapées.
Afin de remplir ce rôle essentiel, le référent handicap doit commencer par identifier avec précision les besoins spécifiques dans l’entreprise. C’est bel et bien en comprenant dans le détail ces besoins qu’il pourra apporter les réponses sur-mesure et assurer le suivi de la politique globale lié au handicap dans l’entreprise.

Picto 14

Comment le référent handicap vous accompagne-t-il ?

Pour remplir ses objectifs, le référent handicap n’agit pas seul. Si son rôle est de réfléchir aux actions à mettre en place, il devra toutefois s’entourer d’une équipe pluridisciplinaire qui l’accompagnera dans la mise en place des axes de gestion du handicap : des acteurs internes à l’organisation, tels que des managers, des recruteurs, le médecin du travail, ou encore le comité de direction économique et social devront l’accompagner.
Certains acteurs externes, interviendront également afin d’appuyer le travail du référent handicap : c’est notamment le cas de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées), ou encore de la maison départementale des personnes handicapées. Ces organisations accompagneront le référent handicap dans la mise en œuvre de la politique handicap au cœur de l’établissement.
Afin d’agir efficacement, le référent handicap a pour mission d’analyser les situations de handicap. Son expérience lui permet de structurer et de coordonner la politique du handicap au cœur de l’entreprise et de ses différents services. Il veille également à ce que ses préconisations soient bel et bien appliquées dans le fonctionnement de l’organisation. Par ailleurs, il œuvre afin d’informer et accompagner les collaborateurs qui travaillent avec la personne handicapée, telles que le supérieur hiérarchique ou les membres de l’équipe… L’objectif est ici de leur apporter toutes les clés pour qu’ils puissent eux même agir au quotidien afin de garantir l’insertion des personnes en situation de handicap dans leur poste de travail.

Picto 15

Comment trouver un référent handicap ?

Le référent handicap qui accompagne l’entreprise dans ces missions doit posséder de nombreuses compétences :
Des compétences organisationnelles : elles lui permettent d’apporter une expertise sur les situations observées dans l’entreprise, et d’évaluer leur complexité. Pour apporter des réponses ciblées, c’est là une clé essentielle. Le sens de l’organisation est également crucial afin de planifier la politique handicap, tout en fédérant une équipe pluridisciplinaire.
Des compétences relationnelles : elles permettent au référent handicap de dialoguer et de comprendre les personnes handicapées. Elles lui donnent également la possibilité d’informer et sensibiliser les membres de l’entreprise, afin de faciliter le contact avec la personne en situation de handicap.
Une parfaite connaissance du handicap : pour guider l’entreprise dans les axes à mettre en place dans la gestion de la politique handicap, la parfaite connaissance du handicap est bien évidemment indispensable. En ce sens, un référent handicap compétant connait les typologies de handicap, le fonctionnement de l’appareil locomoteur et du système nerveux, les types d’appareillage, le fonctionnement des institutions qui accompagnent la personne handicapée, les dispositifs législatifs, ou encore les concepts clés d’accessibilité. Ce sont ces connaissances pointues qui lui permettront d’identifier les déficiences afin d’apporter des réponses adaptées.
Afin de favoriser l’insertion des personnes en situations de handicap, et mobiliser les ressources pour le recrutement et l’accompagnement le référent handicap doit également parfaitement comprendre les notions de psychologie, d’ergothérapie, et d’ergonomie.
Pour cela, les formations handicap sont bien souvent indispensables afin d’apporter au référent handicap toutes les connaissances dont il aura besoin afin d’offrir un accompagnement complet et des réponses sur-mesure.

Picto 16

Faites confiance à un référent handicap qualifié

Si vous recherchez un référent handicap à qui faire confiance pour mener à bien votre politique handicap, se tourner vers un médecin spécialiste en médecine physique et en réadaptation est un atout considérable.
Vous souhaitez confier ces missions centrales à un médecin expert dans ce domaine ? Exerçant depuis plus de 30 ans, j’accompagne les organisations afin de leur offrir une compréhension des questions liées au monde du handicap. En ce sens, je peux vous conseiller et vous accompagner dans la mise en place de votre politique globale.

Parlons-en